Automobilistes : à chaque région son petit travers !

Comportement Français au volant

Un Occitan sur quatre reconnait avoir l’insulte facile au volant tandis que 80 % des conducteurs des Pays de la Loire clament leur amour du rangement en épi… À l’occasion de la « Semaine internationale de la courtoisie au volant », qui se tiendra du 23 au 27 mars prochain, on fait le point sur les spécificités régionales des automobilistes.

Si l’on savait déjà que les gens du Nord « ont dans leur yeux le bleu qui manque à leur décor », ce que l’on savait moins en revanche, c’est que près de 20% d’entre eux avouent régulièrement accélérer au feu orange. Et pour le coup, il ne s’agit pas là d’un cliché mais d’une vraie information tirée d’une récente étude[1] sur les comportements des automobilistes en fonction de leur région d’origine.

[1] Étude réalisée en ligne par le site de réservation OnePark, septembre 2019.

 

infographie courtoisie au volant

Le stationnement sauvage, une spécialité normande

Selon cette dernière, qui s’est dans un premier temps intéressée aux habitudes des Français dans leur ensemble, il apparaît que nous sommes 37,2 % à être exaspérés par les conducteurs qui « oublient » de mettre leur clignotant avant de changer de voie. Ceux qui ne respectent pas les distances de sécurité sont également pointés du doigt : 34,5 % des Français les jugent « insupportables ». En revanche, une certaine mansuétude est accordée aux auteurs de « queues de poisson » puisque seuls 17 % d’entre nous s’en plaignent ouvertement. 

Concernant les spécificités régionales, on apprend que les automobilistes originaires de Normandie ont une fâcheuse tendance à se garer partout où ils le peuvent. De leur côté, les Franciliens, en plus d’affirmer avoir parfois besoin de « tourner » au moins 45 minutes avant de trouver une place de stationnement, avouent également prévoir un budget mensuel dédié aux horodateurs.

Les Bretons mauvais payeurs

Étrange coutume semble-t-il très rependue en Bretagne : ne pas payer les amendes de stationnement… Autre région, autre travers : dans le Grand-Est, les automobilistes ont tendance à se voir sans doute plus beaux qu’ils ne le sont puisque 60% d’entre eux jurent respecter « à la lettre » les limitations de vitesse. Dans le même genre, 55% des automobilistes vivant sur la Côte d’Azur prétendent – en toute humilité bien sûr – être des « as du volant ». Un peu plus à l’Ouest, un Occitan sur quatre reconnait avoir l’insulte facile lorsqu’il conduit tandis que dans les Pays de la Loire, près de 80% des sondés déclarent leur amour du rangement en bataille ou en épi. Même lorsque les places de stationnement qu’ils convoitent exigent pourtant de faire un créneau.

Enfin, pour terminer ce tour de France des habitudes au volant, sachez que plus de 64 % des conducteurs de Nouvelle-Aquitaine assurent qu’ils grignotent quotidiennement au volant et 45% de ceux vivant en Auvergne-Rhône-Alpes reconnaissent téléphoner très souvent dans leur voiture… Ce qui, on le rappelle, est passible d’une amende forfaitaire de 135 € et d’un retrait de 3 points du permis de conduire. À bon entendeur.

Quels que soient les petits travers des uns et des autres, gardez bien à l’esprit que tout ce qui compte, c’est d’arriver entier à destination ! D’où notre conseil ultime : restez toujours zen au volant ! Pour y parvenir, pensez à inspirer et souffler profondément dès lors que vous êtes contrariés. Simple… mais très efficace.

PARTAGER SUR :