Renault Twizy, le véhicule électrique biplace qui se conduit avec ou sans permis

Votre adolescent souhaite pouvoir se déplacer plus librement ? Vous avez besoin d’un moyen de locomotion pour vos trajets quotidien mais vous n’avez pas – ou plus – le permis de conduire ? Vous cherchez une alternative au scooter ? Renault Twizy, ludique, pratique et électrique, est LE véhicule sans permis urbain par excellence ! 

Doté de deux places, il offre une autonomie allant jusqu’à 100 km, de quoi assurer vos besoins du quotidien. Cerise sur le gâteau : pas besoin d’installation spécifique pour le recharger, il se branche sur n’importe quelle prise domestique (220V – 10A) et n’a besoin que de 3h30 pour récupérer 100% de son autonomie. Bien évidemment, il est également possible de le recharger sur toutes les bornes de charge publiques grâce au câble de recharge standard.

Côté sécurité, son châssis tubulaire, développé par Renault Sport, sa ceinture 4 points et son airbag conducteur vous mettent à l’abri des chocs.

Renault Twizy, est disponible  en deux modèles :

  • La version 45. Avec vitesse maximale de 45 km/h, elle est accessible dès 14 ans avec le permis AM, anciennement appelé BSR (brevet de sécurité routière).
  • La version 80. Avec vitesse maximale de 80 km/h, elle est accessible aux détenteurs du permis B (permis de conduire classique).

Quelles sont les conditions pour conduire une voiture sans permis ?

Les voitures sans permis sont des « quadricycles légers à moteur » assimilés à des cyclomoteur de moins de 50 cm3. Conséquences : pour conduire une Renault Twizy version 45, il ne faut ni permis, ni code de la route.

Accessibles aux jeunes dès 14 ans, il est toutefois à noter que les personnes nées après le 1er janvier 1988 doivent avoir obtenu leur permis AM, anciennement appelé BSR (brevet de sécurité routière) pour en prendre les commandes.

 

Quelles sont les démarches à réaliser pour conduire une voiture sans permis ?

Si prendre les commandes d’une voiture sans permis dispense, comme son nom l’indique, d’être titulaire du permis de conduire, certaines démarches sont néanmoins obligatoires pour avoir le droit de circuler sur la voie publique :

L’immatriculation. Les voitures sans permis doivent être immatriculées. La procédure est la même que pour une auto classique.

L’assurance. Comme n’importe quel véhicule à moteur, la voiture sans permis doit être assurée au minimum au tiers (garantie responsabilité civile). Bonne nouvelle : les tarifs du marché sont moins élevés que pour une auto classique, tandis que la clause de bonus-malus ne s’applique pas.