Système d’échappement Renault, soufflons sur l’écran de fumée.

Votre ligne d’échappement est bruyante, vous accusez une baisse de régime brutale alors que vous avez le pied sur le champignon, des sensations de vibrations tout en roulant, une fumée épaisse s’échappe de votre voiture ? Vous vous en doutez, tout ceci n’est pas normal, il se peut que votre système d’échappement fasse des siennes.

 

Comment fonctionne le système d’échappement ?

Commençons par la base, un moteur à explosion va générer des gaz plus ou moins brûlés qui ont besoin d’être évacués de la chambre de combustion. C’est ici que le système d’échappement entre en scène, son rôle est de recueillir les gaz à la sortie des cylindres, les collecter et les acheminer à l’extrémité arrière de votre véhicule. Tout ceci dans le but que ces vapeurs nocives ne pénètrent pas dans l’habitacle, diminuant l’émission de gaz polluants rejetés par votre véhicule. Aussi, il étouffe le bruit provoqué par la décompression rapide des gaz à la sortie du moteur et permet de régulariser leur écoulement par pulsations successives.

 

A retenir

Le système d’échappement assurera son rôle d’évacuation de gaz brûlés uniquement si il est tout à fait étanche, d’où l’intérêt de le faire contrôler tous les 20 000 km.

Le système d’échappement est composé de plusieurs organes reliés par des tuyaux :

  • Le collecteur d’échappement.
  • Le pot catalytique.
  • Le pot de détente.
  • Le filtre à particule.
  • Le silencieux.

 

Pourquoi faire changer votre système d’échappement ?

  • Pour atténuer le bruit généré par le moteur de votre véhicule.
  • Afin de respecter l’environnement et la législation en vigueur.
  • Pour pouvoir passer le contrôle technique haut la main.
  • De manière à éviter les vibrations.
  • Prévenir un potentiel accident de la route si l’un des organes de votre ligne d’échappement se détache.

 

Comment se déroule le changement et l’entretien d’un système d’échappement ?

Commençons par indiquer qu’il n’y a pas de “réel” moyen d’entretenir votre ligne d’échappement. Une des pièces composant le système, le filtre à particule (uniquement disponible sur les moteurs Diesel) peut s’encrasser si vous roulez souvent en ville. Pour entretenir cette pièce, roulez de manière préventive sur l’autoroute au moins une fois par mois sur quelques dizaines de kilomètres (avec un régime moteur de 3 000 tours par minute) de manière à ce que la température atteinte permette de nettoyer naturellement le filtre à particule.

Si ce dernier devient colmaté, vous allez irrémédiablement devoir le remplacer.

Concernant le changement, il est en théorie possible de modifier chaque organe de votre ligne d’échappement, ils sont reliés entre eux par des colliers de serrage ou brides. Dans la pratique cela se passe différemment. La rouille et la poussière accumulée vont potentiellement provoquer le collage des tuyaux entre eux rendant donc cette opération fastidieuse. Il est beaucoup plus judicieux et facile de changer directement tout votre système d’échappement.

A noter

Lorsque l’on parle de changement du système d’échappement, on parle de tous les organes hormis le convertisseur catalytique et le tuyau flexible.

Le remplacement d’une ligne d’échappement est une opération compliquée nécessitant minutie et expertise, c’est pourquoi elle doit être faite par un professionnel disposant des outils adéquats.

 faire faire l’entretien ou le remplacement du système d’échappement ?

Comme expliqué plus haut, changer son système d’échappement est une tâche longue et ardue, réservée aux mécaniciens aguerris. Chez Renault, nos experts sont disponibles pour prendre soin de votre voiture. Prenez rendez-vous en ligne, il vous suffit de renseigner votre besoin, une date ainsi qu’une heure.

 

PARTAGER SUR